Conférence internationale de Paris | 16-17 février 2022

L’Islam au XXIème siècle | 21 الإسلام في القرن | Islam in the 21st Century

Unesco – Paris – 125 Avenue de Suffren – Grand Auditorium
Première journée | اليوم الأوّل  | First day

Paris, 16 février : 9h/11h

Première journée

Introduction Conférence
« Islam et identités : entre culte et cultures »

Accueil des participants
Mots de bienvenue et présentation de la conférence par les membres de l’association
Sadek BELOUCIF
(président de l’Association L’Islam au XXIe siècle)
Eva JANADIN (déléguée générale)
Héla OUARDI (membre du Conseil d’administration)
Hélé BÉJI (membre du Conseil d’administration)

11h/13h

Séance inaugurale

Invités d’honneur :
Yadh BEN ACHOUR (professeur invité au Collège de France, juriste et essayiste)
Souleymane Bachir DIAGNE (professeur de philosophie à l’université Columbia à New York et essayiste)
Abdennour BIDAR (normalien, philosophe et essayiste)

15h/17h
Première Table ronde

Paris, 16 février

L’impasse d’un Islam hors culture

Un culte pur déculturé est-il souhaitable ? La transmission culturelle du religieux semble s’être rompue sous l’effet de la sécularisation, amenant des fondamentalistes à prendre leurs distances par rapport à une culture perçue comme indifférente, voire hostile à la foi (Olivier Roy). Le fondamentalisme assume ainsi une rupture culturelle justifiée par une idéologie fondée sur une opposition violente et frontale contre l’Occident et l’idée qu’il existerait un « islam pur et authentique » valable en tout temps et en tout lieu.

Intervenants :
Usama HASAN (analyste senior au Tony Blair Institute for Global Change), « Libérer l’islam de l’islamisme »
Benjamin HODAYÉ (normalien, agrégé et doctorant en histoire)
et Hakim EL KAROUI (agrégé de géographie et essayiste), « Les militants du djihad, portrait d’une génération »
Farid GRINE (aumônier musulman à la prison de Fleury-Mérogis)
Farid ABDELKRIM (auteur, comédien et médiateur en milieu carcéral)

17h30/19h30
Deuxième Table ronde

Paris, 16 février

Les musulmans entre foi, culture d’origine et acculturation

La question du lien entre culture et religion est fondamentale. L’islam n’est pas uniquement vécu comme une foi, des pratiques cultuelles ou une spiritualité, mais aussi comme une identité culturelle voire une loyauté à un héritage familial. On voit aujourd’hui apparaître l’expression « musulmans athées », comment l’expliquer et comment distinguer ce lien à la culture d’origine et celui à la foi ? Existe-t-il des pratiques cultuelles plus culturelles que d’autres en islam ?

Intervenants :
Samia LANGAR (docteure en sciences de l’éducation), « Islam, éducation et acculturation »
Marie-Claire WILLEMS (docteure en sociologie), « Musulman.e.s : Un mot, des identités »
Sofia TSOURLAKI (doctorante à la SOAS en islamologie, enseignante à la Foundation for International Education à Londres), « Différencier la religion de la culture et honorer les deux : une nouvelle manière d’être musulman »
Olivier HANNE (agrégé, docteur en histoire et professeur à l’Académie militaire de St-Cyr Coëtquidan), « L’islam et les héritages culturels français : parallèles et ouvertures »
Marwan SINACEUR (professeur de psychologie sociale à l’ESSEC), « Religion ou identité culturelle »

Deuxième journée | اليوم الثاني | Second day

10h/12h
Troisième Table ronde

Paris, 17 février

Les musulmans avec les autres

Construire son identité implique nécessairement de se définir par rapport à l’Autre, tantôt grâce à lui pour que, selon Paul Ricœur, « la liberté de l’autre soit », tantôt par son rejet. Comment désamorcer la peur de l’ébranlement de la foi et de la dilution de l’identité attribués à la mixité des religions, des origines et des convictions ? Sur quelles valeurs pouvons-nous nous rassembler dans des sociétés contemporaines plurielles ? Il s’agit là d’éclaircir les questions concrètes que se posent les musulmans au quotidien sur leurs relations avec celui ou celle qui n’a pas les mêmes convictions ou représentations (mariages mixtes, règles alimentaires, etc.).

Intervenants
Adis DUDERIJA (islamologue et senior fellow à l’université de Griffith en Australie), « Le soi et les autres dans la tradition interprétative islamique »
Seyran ATES (avocate, imame de la mosquée Ibn Rushd-Goethe à Berlin), « L’amour est halal »
Khaldoun ALNABWANI (docteur en philosophie, écrivain, éditeur et traducteur), « Vers un Islam non-identitaire »
Razika ADNANI (philosophe et islamologue), « Autrui et le principe islamique : ordonner le convenable et dénoncer le blâmable »
Houria ABDELOUAHED (professeure à l’Université Sorbonne Paris Nord, psychanalyste et traductrice), « L’origine en question »

14h/16h
Quatrième Table ronde

Paris, 17 février

Vivre l’Islam au XXIème siècle, une spiritualité renouvelée

Comment les musulmans réinventent-ils leur islam à notre époque ? Remise en cause des pressions sociales et familiales, affirmation d’un droit à l’interprétation personnelle, intériorisation des normes religieuses ; les aménagements quotidiens du culte par les musulmans sont nombreux et les penseurs musulmans contemporains progressistes et libéraux sont de plus en plus nombreux pour refonder une nouvelle théologie en islam. Il devient aujourd’hui possible de vivre cette religion de manière autonome, tel un self islam (Abdennour Bidar). Ces musulmans perçoivent leur identité islamique avant tout comme une spiritualité universelle qui peut s’adapter à toutes les cultures sans en perdre la teneur essentielle de ses valeurs (Marie-Claire Willems).

Intervenants
Mohammed HASHAS (chercheur associé en islamologie au Leibniz-Zentrum Moderner Orient à Berlin, membre du département de sciences politiques de l’université de Rome), « L’Islam, l’Homo Moralis, et le défi de la perte de contact avec le divin »
Mattias ROSENFELDT (doctorant en théologie islamique et sociologie des religions à l’université d’Uppsala), « L’islam progressiste en théorie et en pratique : implications pour les identités musulmans européennes »
Steven DUARTE (agrégé d’arabe, docteur en islamologie et maître de conférences à l’Université Sorbonne Paris Nord), « L’islam libéral et son altérité juive : un défi ambitieux »
Francis MESSNER (directeur de recherche émérite au CNRS et professeur conventionné à l’Université de Strasbourg), « Les politiques religieuses en matière de transmission culturelle de l’islam : l’exemple de la création de facultés de théologie musulmane et d’instituts d’islamologie en Europe »
Ani ZONNEVELD
(fondatrice des Muslims for Progressive Values, trésorière de l’Alliance of Inclusive Muslims et imame à Los Angeles) « Mettre en pratique le “vrai islam” »

16h30/18h
Séance de clôture

Paris, 17 février

Visions de grands témoins

Youssef SEDDIK (philosophe, anthropologue, islamologue et essayiste), « Rappel d’une minuscule éclaircie au IXème siècle : et si on reprenait tout de zéro ? »
Éric GEOFFROY (islamologue spécialiste du soufisme, professeur émérite à l’Université de Strasbourg et essayiste), « Quelle est ma véritable identité ? Déconditionnement et libération intérieure »
Karima BERGER (écrivaine), « Le jeûne n’est pas un acte, il est l’abandon d’un acte »
Tareq OUBROU (Grand imam de Bordeaux, théologien et essayiste)
Mohamed BAJRAFIL (théologien, linguiste et essayiste)

Une déclaration sera signée par la vingtaine d’orateurs qui interviendront lors de cette 2ème conférence de Paris : représentants du monde musulman, personnalités officielles, intellectuels et acteurs de terrain.

 

18h/19h30
Conférence de presse

La conférence sera retransmise en direct sur Facebook

ستبث أعمال المؤتمر مباشرة على الفايسبوك

The conference will be broadcast live on Facebook

Contact Presse/Organisation

ActuPresseCom : Sabine Renault Sablonière – 01 47 20 22 61