Mohamed Haddad

Islamologue, Docteur ès Lettres de la Sorbonne

Deux questions à Mohamed Haddad,
Président de l’association “L’Islam au XXIème siècle”

Quelle est la philosophie de ce projet ?

Plutôt que s’enfermer dans la suspicion mutuelle, le mieux est d’essayer de comprendre la situation actuelle de l’Islam : une situation mouvante et complexe. La comprendre est une condition pour participer aux déblocages nécessaires et instaurer un dialogue de confiance. « L’Islam au XXIème siècle » exprime une perspective optimiste, celle d’ouvrir des chantiers de dialogue constructif qui encourage la réconciliation entre l’Islam et le monde moderne.

Quelle est la démarche de ce projet ?

C’est simple mais peu courant. Il s’agit d’impulser une approche nouvelle qui repose sur le dialogue. L’Islam est un patrimoine mondial, il interpelle tout le monde, notamment les humanistes et les partisans de la paix entre les peuples et les religions. Seul le dialogue permet d’avancer. Il faut arriver à dépasser les crispations actuelles par des échanges qui vont aux fonds des problèmes, sans complaisance, et se déroulent néanmoins dans une ambiance apaisée. C’est tout le challenge de ces rencontres.

Mohamed Haddad est un universitaire tunisien,
spécialiste de l’islam moderne et des réformes religieuses.

Il est Docteur ès lettres de la Sorbonne (Paris, 1994).
Professeur universitaire, il enseigne la civilisation arabe et l’histoire des religions aux universités tunisiennes depuis 1995.

Il est titulaire de la chaire UNESCO des études comparatives de religions (2005- 2016)
Vice-Président de la Fondation Espace du savoir Europe-Méditerranée (WEMI-Stuttgart)
Vice Doyen (élu) de la faculté des Lettres la Manouba-Tunisie (2002-2005)
Fondateur et Directeur du Master des études comparatives des religions et des civilisations à la Faculté des Lettres la Manouba – Tunisie (2004-2010)
Co-fondateur du Club de Bologne (Italie) pour la réflexion sur les réformes religieuses
Membre fondateur du réseau international de dialogue interreligieux « spirit of religion » (initié en Espagne par R. Panikkar)
Chroniqueur au quotidien panarabe al-Hayat (Londres-Beyrouth) depuis 1990.

Publications

Il a publié de nombreux ouvrages sur l’islam à l’époque moderne :

« Archéologie du discours réformiste arabe » (ar, Beyrouth, 2001)
« Muhammad Abduh : nouvelle lecture » (ar, Beyrouth, 2003)
« Pour une pensée arabe éclairée » (ar, Beyrouth, 2005)
« L’Islam entre violence et réforme » (ar, Beyrouth, 2006)
« L’Igtihad réformiste : mécanismes et limites » (ar, Tunis, 2006)
« La religion de la conscience individuelle » (ar, Beyrouth, 2006)
« Dialoguer avec autrui, se questionner sur soi-même » (Éditeur, fr et ang, 2006)
« Religions et réformes religieuses » (Éditeur, ar et fr, 2007)
« Les règles d’une pensée éclairée » (ar, Beyrouth, 2009)
« La notion de sécularité » (collectif, Damas, 2009)
« L’enseignement du fait religieux à l’ère de la mondialisation » (Éditeur, Tunis, 2009)
« Petit traité d’histoire de religions (traduction » – CNT, 2010)
« Éthique mondiale et cultures différentes » (préface, ar, Beyrouth, 2007)
« Una Riforma religiosa nell’Islam è ancora possibile ? » (it, Milan, jaca Book,2011)
« Le Réformisme musulman : une histoire critique » (fr, Paris, Cirpit et Vrin, 2013)
« Révolutions et lumières » (ar, Tunis, 2013)
« L’État en suspens: Dilemme de la citoyenneté et du gouvernement civil dans les sociétés musulmanes » (ar, Tunis, 2018)
etc.

Des dizaines d’articles et de participations à des colloques académiques dans le Monde arabe, en Europe et aux États-Unis.